Le contour de l’oeil.

Le contour des yeuxSOTHYS-37131

Le contour de l’œil est la zone la plus fine et la plus fragile de tout le visage. Constamment en mouvement, elle accuse en priorité les premiers signes du vieillissement cutané.

La peau du contour de l’œil est extrêmement fine puisque son épaisseur varie de 0.33 à 0.36mm, pour 1 à 1.6mm sur le reste du visage.

La peau du contour de l’œil est constamment soumise aux contraintes physiologiques telles que le clignement de la paupière (10 000 par jour) et doit également faire face à une évaporation d’eau transcutanée importante due à son extrême finesse.

La peau du contour de l’œil est très mobile car :

  • elle est très fine,
  • le tissu conjonctif dermique y  est moins important que dans les autres zones du visage et il est très plastique,
  • l’hypoderme ne contient pas de cellules adipeuses.

Si cette zone est pauvre en graisse, elle est au contraire riche en muscles, 22 au total dont 14 s’activent toutes les 10 secondes pour assurer une hydratation permanente de la cornée. Ces mouvements perpétuels détériorent plus rapidement les fibres qui deviennent moins fermes.

La vascularisation de surface est peu visible car les capillaires sont de faible débit ; en revanche, les vaisseaux des couches sous-cutanées constituent une réserve vasculaire disponible, pouvant varier au cours de la journée.

De nombreuses agressions externes fragilisent d’autant plus cette zone: fumée de cigarettes, mimiques, fatigues, stress, rayons UV.

Au cours du temps, plusieurs types d’altérations peuvent avoir lieu sur cette zone particulièrement fragile: les poches, les cernes et les rides.
Source : dossier scientifique Sothys.